Skip to content

FESPACO 2017 : 20 longs métrages en compétition pour l’Etalon d’or de Yennenga

Le grenier de Kibili

Le comité d’organisation de la 25ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), prévue du 25 février au 4 mars prochain, a organisé jeudi au Palais de la culture de Treicheville, à Abidjan (Côte d’Ivoire), une cérémonie de lancement officiel au cours de laquelle il a dévoilé une liste de 20 longs métrages de fiction pour la compétition officielle pour l’Etalon d’or de Yennenga, la plus haute récompense de la manifestation.

fespaco-affiche

La note de présentation de cette liste rappelle que la Côte d’Ivoire est le pays invité d’honneur de cette édition du FESPACO, la plus grande manifestation cinématographique organisée sur le continent. Avec trois films, le Burkina Faso est le pays ayant le plus d’œuvres dans cette section, suivi de l’Algérie, de la Côte d’Ivoire et du Maroc, pays représentés par deux films chacun. 14 pays sont représentés dans cette section.

Voici la liste des…

View original post 221 mots de plus

Hissein Habré, une tragédie tchadienne

Hissein Habré, de Mahamat-Saleh Haroun
Une tragédie universelle

Le 30 juin 2013, l’ancien dictateur tchadien Hissein Habré est arrêté au Sénégal où il s’était retiré et avait refondé une famille il y a une vingtaine d’années. Il sera jugé à Dakar pour les crimes de torture commis par l’entremise de la DDS – Direction de la Division et Sécurité (une police spéciale qu’il avait instauré une fois arrivé au pouvoir en 82 jusqu’aux années 90). Hissein Habré qualifiera de « parodie de justice » sa condamnation en 2016 par le tribunal spécial panafricain de Dakar.

Suite sur Africine

WÙLU, Trafic de drogue au Mali

WÙLU, Trafic de drogue au Mali     

   coulibaly_daouda_2016_wulu_00_tiff-angouleme

Tourné à la fois au Mali et au Sénégal, ce thriller opéré par Daouda Coulibaly met en scène le crime organisé causé par le marché de la drogue en Afrique l’Ouest, longtemps considéré comme sans impact sur les Africains sous prétexte que leurs terres, essentiellement le Mali et la Guinée, ne servaient que de plateformes transitoires à ce business. Les suites sont bien réelles pourtant : la corruption des militaires et de haut fonctionnaires, l’engouement des jeunes qui veulent faire l’argent vite, quitte à se salir leurs mains au passage.            

La suite sur Africine                                                      
http://www.africine.org/?menu=art&no=13792

Un prix pour Kati Kati et le retour du collectif NEST avec Tuko Macho

Un prix pour Kati Kati et le retour du collectif NEST avec Tuko Macho

masya_mbithi_2015_kati-kati_00

Kati Kati de Mbithi Maysa remporte le prix FIPRESCI tandis que Jim Chuchu et le collectif NEST sont de retour à Toronto avec Tuko Macho un cinéma novateur et interactif. Avec plus d’une vingtaine de films africains, la 41ème édition du Tiff (Festival International du Film de Toronto 2016, les 8-18 septembre 2016) confirme l’intérêt du festival pour la diversité. Le Kenya ne fait certainement pas exception.

La suite sur Images Francophones : http://www.imagesfrancophones.org/ficheGrosPlan.php?no=13793

I Am Not Your Negro, sacré meilleur documentaire à Toronto

I Am Not Your Negro, sacré meilleur documentaire à Toronto

L’œuvre de Raoul Peck consacrée à l’activiste afro-américain James Baldwin est le documentaire chouchou du public du TIFF tandis que Queen of Katwe de Mira Nairavec Lupita Nyong’o et David Oyelowo arrive troisième film préféré derrière La La Land et Lion. Bruissements avant les nominations aux Oscars.

SUITE sur Africiné

Des images et des cultures d’Afrique à Lausanne

Des images et des cultures d’Afrique à Lausanne

Le cap des dix premières années désormais passé, le festival se singularise dans une programmation plus poussée avec cette année un focus sur le cinéma saharien, une sélection de films Nollywood et une rétrospective humour et satire. Cinquante films ont été projetés à la Cinémathèque suisse près du casino Montbenon pour cette 11e édition qui s’est déroulée du 18 au 21 août 2016. Escale lausannoise.

 

Suite sur Africiné

Nollywood, l’eldorado du cinéma africain se trouve au Nigeria

Nollywood, l’eldorado du cinéma africain se trouve au Nigeria

Le vendredi 16 septembre 2016

Nollywwod, le nouvel eldorado du cinéma africain au Nigeria
Nollywood, le nouvel eldorado du cinéma africain au Nigeria     Photo : Courtesy of Shoreline Entertainment

Le Nigéria est en vedette au Festival International du Film de Toronto. Communément appeléeNollywood, l’industrie du cinéma nigérienne est la deuxième plus productive au monde, derrière Bollywood et devant Hollywood. Ce cinéma africain, en pleine croissance, présente 8 longs métrages au TIFF cette année.
Djia Mambu, journaliste et critique cinéma nous parle de l’importance de cette visite à Toronto.